Le saison de reproduction chez le Hibou Grand Duc

V.Graitson-Schmitt / CENCA
16 Mars 2020

Chaque année, le CENCA suit la saison des amours chez le Hibou Grand Duc. Deux couples sont formés sur la réserve naturelle : 1 à Chooz et 1 à Givet.

Cette année encore, le CENCA a choisit de faire connaître cet oiseau majestueux au plus grand nombre, en demandant à Michel Pirotte, de réaliser une conférence.

Samedi 07 mars, à Chooz, 20 personnes sont venues participer à la conférence sur le Hibou Grand Duc menée par Michel Pirotte.

Après 2 heures d'échanges sur l'espèce et ses moeurs, nous sommes allés l'écouter chanter et le voir.

Nous avons eu le droit à un super concert solo du mâle puis la femelle lui a répondu !

Nous avons vu le mâle posé, tel une statue sur le promontoir de la roche, puis il s'est s'envolé au dessus de nous, comme pour nous saluer, pour enfin aller rejoindre sa belle.

De retour du terrain, la mairie de Chooz nous a offert le verre de l'amitié, merci à elle.

Merci à tous pour ces beaux moments.

 

A lire également

  • V.Graitson-Schmitt / CENCA

    Recherches archéologiques dans la RNN de la Pointe de Givet...

    Le 10/12/2020

    En août, Gautier BASSET, du Service régional de l’archéologie (SRA) du Grand Est (UMR 5199 PACEA), Bernard GIBOUT, de l’Association Minéralogique et Paléontologique de Bogny-sur-Meuse et Virginie GRAITSON-SCHMITT, la conservatrice de la réserve naturelle, ce sont rendus dans un site de la réserve naturelle pour prélever quelques échantillons de fluorites violettes et vertes.

    Il s’agit de travaux de recherche archéologique visant à caractériser ce gisement.

  • V.Graitson-Schmitt / CENCA

    Chantier nature au Mont d'haurs

    Le 10/12/2020

    Depuis plusieurs années, les étudiants du BTS Gestion et Protection de la Nature du Lycée agricole du Balcon des Ardennes à Saint-Laurent réalisent un important chantier nature sur le site dit du cavalier du Mont d’Haurs dans la Réserve Naturelle Nationale de la Pointe de Givet (08).

    Il s'agit d’entretenir et de restaurer environ 1 hectare de pelouse calcaire. Cette année, les 31 étudiants ont débroussaillé de la pelouse, couper quelques bouleaux et pins sylvestres, puis ramasser et mis en tas les remanents.