Des travaux de restauration écologique sur les pelouses calcaires de Rancennes en projet

30 Décembre 2022

Le Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne lancera prochainement ses premiers travaux de restauration dans la Réserve Naturelle dans le cadre du LIFE Connexions. Ce sont les pelouses calcaires du Bois-Cadet, de la Rochette et du Mont de Fromelennes qui initient le mouvement avec presque 10 hectares à rouvrir. Une entreprise auboise a été retenue pour exécuter ce chantier de mi-janvier à fin février. Ces travaux contribueront à l’amélioration de l’état de conservation des pelouses adjacentes et également à la reconquête d’anciennes pelouses disparues.

En-dehors de l’habitat ciblé, ici les pelouses calcaires, il est important de conserver des éléments de structure ou de haute valeur biologique sur ce milieu. En effet le maintien de micro-habitats lors d’une restauration peut fournir une plus-value conséquente en matière de diversité biologique, comme les souches d’arbres, le bois mort, les tas de pierres, les dômes de fourmilières, le sol nu, etc. De forme et de constitution variées, ils offrent une structure au niveau du sol et des conditions particulières favorisant une grande quantité d’espèces, parfois non directement liées à l’habitat ciblé mais souvent d’intérêt patrimonial.

Certains reptiles ont notamment tendance à se protéger des fortes chaleurs ou rayons du soleil dans ou sous ces micro-habitats. A cet effet, quelques tas de bois seront disposés judicieusement, de préférence à l’interface entre deux habitats : fourrés d’épineux, lisières ensoleillées, pierriers et enrochements … et de manière à minimiser l’emprise au sol.

Certaines zones de fourrés, certains épineux et certains ronciers seront également conservés afin de favoriser les espèces de lisières thermophiles.

Les arbres remarquables (vieux arbres, à cavités, morts sur pied, etc…) ont été identifiés et marqués d’un triangle bleu afin d’être conservés. Ils apporteront une diversité structurale aux pelouses et conféreront un abri, une source de nourriture, ou un perchoir à de nombreuses espèces d’insectes, d’oiseaux ou de champignons.

Un grand nombre d’espèces et un grand nombre d’individus seront donc bienvenues.

Ces travaux sont financés par :

A lire également

  • Marie Taurel - CENCA

    Comptage des chauves-souris en hibernation

    Le 01/02/2023

    Chaque année, fin janvier - début février, l’équipe du Conservatoire recense les chauves-souris en hibernation dans les cavités souterraines de la réserve naturelle nationale de la Pointe de Givet.

    Les chauves-souris de la réserve hibernent dans la Grotte de Nichet, dans l’ancienne mine de Fluorine de Foisches, et dans les tunnels et fortifications du camp retranché du Mont d’Haurs.

    Comme le Fort Condé est proche des sites de la réserve naturelle, le site est également suivi chaque année par le Conservatoire.

  • © V.Schmitt - CENCA

    Travaux de début d'année

    Le 24/01/2023

    Cet hiver, les Rochers d’Aviette (commune de Rancennes) ont fait l’objet d’importants travaux d’entretien : débroussaillage des zones de fourrés, coupe des jeunes arbres et arbustes colonisateurs ont été réalisés par l'association d'insertion ADV Le Lien pour maintenir ouvertes les plus grandes surfaces possibles de landes et de pelouses sèches.