Retour sur les dernières animations

E.Ghaffari / CENCA
20 Décembre 2018

Retour sur la sortie champignons
Malgré la sécheresse sévissant depuis plusieurs mois, la traditionnelle sortie sur les champignons de la Réserve Naturelle a été maintenue fin septembre. Une vingtaine de participants se sont déplacés, des habitués et passionnés pour la plupart. Les spécialistes de la Société d’Histoire Naturelle des Ardennes et de Nature et Avenir les ont guidés dans le bois de Nichet à Fromelennes, un secteur propice à la découverte de champignons.

16 espèces ont été récoltées dont le clitocybe gibbeux, la lépiote élevée, l'hypholome en touffe… Des informations sur les champignons toxiques comme l’amanite vireuse ont également été données.

 

La réserve a participé aux Journées du patrimoine

À l'occasion des Journées du patrimoine, la Réserve Naturelle avait ouvert ses portes les samedi 15 et dimanche 16 septembre. Plusieurs activités étaient proposées aux visiteurs sur le site du Mont d’Haurs. Edern, service civique au Conservatoire d’espaces naturels, a expliqué l'histoire du site tout en parlant du fonctionnement et des richesses de la Réserve Naturelle. La plupart des participants ignorait l’existence de ce site exceptionnel à Givet !

 

 

 

 

 

 

A lire également

  • Programme des animations nature 2020

    Le 13/02/2020

    Retrouvez les animations nature organisées sur la Réserve Naturelle dans le programme des sorties nature dans les Ardennes.

    Comment se le procurer ?

    Ce programme est disponible gratuitement dans les structures suivantes :

  • Les Réserves naturelles, efficaces pour éviter la...

    Le 28/10/2019

    Une étude publiée en septembre 2019 par Réserves naturelles de France et une équipe de scientifiques confirme l’effet positif des Réserves naturelles sur la préservation des oiseaux. Alors que les populations d’oiseaux communs ont baissé en moyenne de 6,6% sur le territoire métropolitain entre 2004 et 2018, elles augmentent sur la même période de 12,5% dans les Réserves naturelles.

    Le Pic noir est l’espèce qui s’en sort le mieux en réserve (effectifs qui ont triplé). Hors des réserves, cette espèce voit ses effectifs stagner.