Nouvelle étude sur les chauves-souris de la réserve naturelle nationale de la Pointe de Givet

V.Graitson-Schmitt / CENCA
8 Juillet 2021

Cette année, le Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne débute une étude sur l’activité de chasse des chauves-souris durant la saison de mise bas et d’élevage des jeunes, sur le massif forestier de la Réserve Naturelle Nationale de la Pointe de Givet.

Pour cela, des prospections de terrains sont réalisées grâce à une méthode dite de « l’écoute active » (détecteur type D240x). Elle permet d’inventorier à la fois les espèces et leur activité de chasse sur un grand nombre de points.

Des points d’écoute d’une durée de 10 minutes sont répartis sur les différents boisements de la réserve, et sont espacés d’au moins 300 mètres. Au total, 3 passages par points d’écoute seront réalisés au cours de cet été. Pour chaque point, le nombre de contacts avec les individus est comptabilisé par groupe d'espèces (Pipistrelles, Noctules, Rhinolophes, Sérotines et Murins) et par tranche d'une minute.

Les prospections de terrain doivent être effectuées dans des conditions particulières : une température nocturne supérieure à 10°C, un vent nul ou faible, une absence de pluie, une absence de pleine lune, et entre 30 minutes avant le coucher du soleil, durant le crépuscule, et 3 heures après le coucher du soleil.

Certaines séquences seront plus finement analysées afin d’établir la liste des espèces fréquentant la réserve naturelle.

Parallèlement, cette étude nous permet d’obtenir des informations sur les populations reproductrices présentes dans le secteur. Pendant la période de mise bas, les femelles, regroupées en colonies, limitent leurs déplacements et restent à proximité de leur gîte. À contrario les mâles sont généralement isolés et ont une capacité de déplacement nettement supérieure. Le nombre de contacts et la fréquence peuvent donc nous donner des indications potentielles sur les colonies de reproduction des chauves-souris en forêt.

Ce travail doit être réalisé tous les 10 ans, pour permettre la comparaison des résultats, et une meilleure prise en compte des chauves-souris dans la gestion forestière de la réserve naturelle, en fonction de leur répartition sur le territoire et de leur activité.

Pour cette étude, c’est Aurélie, notre chargée de mission chauves-souris, Julian, notre chargé de projet faune et Michel, notre conservateur bénévole qui sont à la manœuvre, bon terrain à eux !

A lire également

  • V.Spanneut/ONF

    Découverte de la RNN de la Pointe de Givet par des agents...

    Le 06/08/2021

    Le 16 juin 2021, le réseau « Habitat-Flore » de l'ONF s’est réuni dans les Ardennes et c’est tout naturellement qu’une visite a été organisée sur le territoire de la Réserve Naturelle Nationale de la Pointe de Givet. Cette sortie a été l’occasion pour la trentaine de participants de découvrir le patrimoine naturel exceptionnel et singulier de ce secteur.

    Ce sont les habitats de pelouses calcicoles à ces latitudes si septentrionales en France qui a particulièrement retenu l’attention des participants.

  • V.Graitson-Schmitt / CENCA

    Super Vigie Nature Ecole Chiro à la RNN de la Pointe de...

    Le 09/07/2021

    Depuis 2017, le Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne propose aux écoles du territoire de la Réserve Naturelle de participer à des projets d'éducation à l'environnement. L’objectif est de sensibiliser les jeunes habitants aux richesses naturelles de leur territoire.