Journée mondiale des serpents !

© V.Schmitt - CENCA
12 Juillet 2022

Le 16 juillet aura lieu la journée mondiale des serpents. Une occasion pour en apprendre plus sur ces animaux souvent mal-aimés !

On peut retrouver trois espèces de serpents au sein de la Réserve Naturelle Nationale de la Pointe de Givet : la couleuvre à collier, la coronelle lisse et la vipère péliade.

La couleuvre à collier est un serpent semi-aquatique qui se nourrit essentiellement d’amphibiens et de poissons. Elle vit proche de l’eau et peut être aperçue chassant activement dans l’eau. C’est le seul serpent nageur sur la réserve et elle se reconnait facilement à son collier jaune et noir derrière la tête. Par forte chaleur, elle pourra être observée en chasse durant la nuit.

Couleuvre à collier ©Manon Reichenbach

La coronelle lisse est un serpent discret qui affectionne les milieux secs et ensoleillés. Mimétique, elle compte sur son apparence pour se cacher et chasser. Elle se nourrit essentiellement de lézards et fait partie des espèces ovovivipares : les œufs éclosent à l’intérieur de la mère. Elle est difficile à apercevoir, non seulement parce qu’elle est mimétique mais surtout car elle se cache la majorité de la journée. Elle est souvent confondue à tort avec une vipère, les deux espèces ayant des motifs semblables pour un œil non avertit.

Coronelle lisse ©Manon Reichenbach

La vipère péliade est un petit serpent affectionnant les milieux ouverts disposant tout de même de couvert végétal pour se cacher et d’un espace ensoleillé pour thermoréguler, c’est-à-dire produire son énergie. Elle a donc besoin d’une diversité d’habitats. C’est également un serpent ovovivipare, souffrant de la fermeture des milieux, qui réduisent le nombre d’habitats favorables. Malgré sa réputation de serpent dangereux, il ne faut pas oublier que la notion de dangerosité est liée à l’interaction que l’on a avec l’animal et non pas à l’animal en lui-même ! La vipère péliade est une espèce très craintive qui fuira dès qu’elle se sentira menacée.

Vipère péliade © Louison Pimont

Tout ces serpents sont menacés par la dégradation des habitats (qualité de l’eau, diversité et connectivité des habitats, structure de la végétation, …), la forte abondance de sangliers qui détruisent les habitats favorables aux serpents, consomment leur nourriture voir les prédatent directement, les faisans qui peuvent se nourrir de serpents, et la destruction des sites de pontes pour la couleuvre à collier (tas de compost, de bois, de fumier…).

Des actions de conservation sont ainsi mises en œuvre afin de préserver ces espèces. Cela se passe dans un premier temps par des inventaires, afin de faire un état des populations de serpents présentes sur la réserve. Ensuite, des mesures concrètes sont prises pour répondre aux besoins en termes d’habitats de ces espèces, comme par exemple la réouverture des milieux, la mise en place de bande refuge lors d'actions de pâturage ou de débroussaillage, l’aménagement de pierriers ou encore la préservation des micro-habitats (zone buissons, zones ensoleillées, de tas de bois, …). Les serpents sont des espèces importantes de la chaîne alimentaire et sont également d’excellents bio-indicateurs, ce qui signifie que leur présence indique un bon équilibre écologique et une richesse d’espèces végétales et animales. Leur conservation est donc un enjeu important pour les gestionnaires des sites protégés !

A lire également

  • V.Schmitt - CENCA

    5825 personnes !

    Le 12/02/2024

    5825, c'est le nombre de personnes qui ont emprunté le sentier du Mont d'Haurs en 2023 !

    Aujourd'hui, des membres du syndicat d'initiative de Givet ont parcouru le sentier du Mont d'Haurs avec les gestionnaires de la réserve naturelle afin de relever tous les mobiliers pédagogiques à remplacer et les points de vue à améliorer.

    Ces échanges répétés permettront d'assurer une balade de qualité aux promeneurs tout en maintenant la biodiversité locale.

  • © CEN Champagne-Ardenne / V. Schmitt

    Des chauves-souris bien à l’abri

    Le 20/12/2023

    Le Mont d’Haurs est un espace naturel et paysager remarquable constituant un incroyable réservoir de biodiversité aux portes de l’agglomération givetoise. La commune de Givet a confié la gestion écologique de ce site au Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne en mars 2021 pour une durée de 10 ans. Ce site bénéficie de 5 statuts de protection étant à la fois classé « Réserve Naturelle Nationale », « site Natura 2000 », « site classé », « site inscrit » et « site patrimonial remarquable ».