Fin du projet escargot !

CENCA
25 Juin 2019

Dans le cadre du projet d'éducation à l'environnement organisé par le Conservatoire d'espaces naturels de Champagne-Ardenne, les élèves des écoles de Givet St Hilaire, Chooz, Rancennes et Fromelennes ont étudié les escargots et limaces présents sur le site de la réserve naturelle le plus proche de leur école !

Ce projet, débuté en octobre 2018, leur a permis de comprendre la vie de l’escargot, son anatomie, de découvrir les espèces vivant dans leur réserve naturelle et aussi de s'initier à la démarche scientifique.

Lundi dernier, le Conservatoire d'espaces naturels de Champagne-Ardenne a organisé un marché des connaissances pour ces 4 écoles dans le bois de Nichet à Fromelennes. Les élèves présentaient leurs réalisations aux autres écoles sous forme d'ateliers tournants (acrostiches, land'art, calligrammes, quizz, exposition, arts visuels...). La bibliothèque de Givet animait un atelier lecture avec une sélection de livres sur les escargots bien sûr... Les enfants sont désormais incollables sur les escargots. Une fin de projet pédagogique menée avec succès...

Bravo les enfants pour ces belles présentations sur les escargots et sur la Réserve Naturelle Nationale de la Pointe de Givet !

Un grand merci aux enseignantes, à la bibliothèque de Givet, à la mairie de Fromelennes et aux parents accompagnateurs !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A lire également

  • Programme des animations nature 2020

    Le 13/02/2020

    Retrouvez les animations nature organisées sur la Réserve Naturelle dans le programme des sorties nature dans les Ardennes.

    Comment se le procurer ?

    Ce programme est disponible gratuitement dans les structures suivantes :

  • Les Réserves naturelles, efficaces pour éviter la...

    Le 28/10/2019

    Une étude publiée en septembre 2019 par Réserves naturelles de France et une équipe de scientifiques confirme l’effet positif des Réserves naturelles sur la préservation des oiseaux. Alors que les populations d’oiseaux communs ont baissé en moyenne de 6,6% sur le territoire métropolitain entre 2004 et 2018, elles augmentent sur la même période de 12,5% dans les Réserves naturelles.

    Le Pic noir est l’espèce qui s’en sort le mieux en réserve (effectifs qui ont triplé). Hors des réserves, cette espèce voit ses effectifs stagner.