Action des élèves de BTS1 sur la réserve naturelle nationale de la Pointe de Givet

V. Graitson-Schmitt / CENCA
23 Septembre 2019

La semaine dernière, 32 élèves de première année de BTS du Lycée agricole de Saint Laurent ont passé la journée à débroussailler, couper, ratisser et mettre en tas. Les pelouses calcaires de la réserve naturelle recèlent un patrimoine naturel remarquable. Parmi les espèces les plus exceptionnelles du site, on trouve de nombreuses orchidées. Si on laisse les arbres et arbustes envahir progressivement les pelouses, nombre d'espèces rarissimes risquent de disparaître.

Les étudiants en action !

L’objectif de ce chantier est double. D’une part, accompagner la formation des lycéens du lycée agricole des Balcons de Meuse dans les métiers de l'environnement et de la nature. Et d’autre part, mener une action de gestion pour débroussailler et couper les arbustes envahissants, en participant à la gestion écologique menée par l’ONF et le Conservatoire d’espaces naturels de Champagne-Ardenne.

Secteur débrousaillé par les étudiants

Merci à l'investissement de ces étudiants et de leurs professeurs pour ce beau travail !

A lire également

  • Les Réserves naturelles, efficaces pour éviter la...

    Le 28/10/2019

    Une étude publiée en septembre 2019 par Réserves naturelles de France et une équipe de scientifiques confirme l’effet positif des Réserves naturelles sur la préservation des oiseaux. Alors que les populations d’oiseaux communs ont baissé en moyenne de 6,6% sur le territoire métropolitain entre 2004 et 2018, elles augmentent sur la même période de 12,5% dans les Réserves naturelles.

    Le Pic noir est l’espèce qui s’en sort le mieux en réserve (effectifs qui ont triplé). Hors des réserves, cette espèce voit ses effectifs stagner.

  • V. Graitson-Schmitt / CENCA

    Quelques champignons sur la réserve naturelle

    Le 25/09/2019

    Samedi 21 septembre, 16 personnes sont venues apprendre à différencier les espèces de champignons sur la réserve naturelle nationale de Givet.

    Avec la sécheresse de ces derniers temps, peu d'espèces ont été trouvées (Langue de boeuf, Polypore du bouleau,Hypholome en touffe) mais la convivialité était au rendez-vous.

    Un joli spécimen de fossile de corail a même été découvert pendant la promenade.