Bienvenue sur le site de la Réserve Naturelle Nationale de la Pointe de Givet

La Réserve Naturelle Nationale de la Pointe de Givet est située aux portes de la Belgique à l’extrémité de la pointe nord du département des Ardennes.
Eclatée sur 10 sites, elle offre un paysage aux multiples facettes, composé de forêts, de landes, de pelouses sèches ainsi que d’escarpements rocheux spectaculaires.

Les actualités à la une

  • La dernière lettre d'info est parue

    Le 14/12/2015

    Retrouvez dans la lettre d'information des Réserves Naturelles des Ardennes toutes les actions réalisées en 2015 par le Conservatoire d'espaces naturels de Champagne-Ardenne et l’Office National des Forêts.

    Téléchargez la lettre n°17

  • Falaises du Fort de Charlemont © Action Drones

    La réserve en automne vue du ciel

    Le 11/12/2015

    Plus de 500 clichés de la réserve naturelle ont été réalisés début novembre par une société spécialisée dans le pilotage de drones. Ces photographies permettront d’illustrer les documents de promotion de laréserve et aussi de suivre l’évolution de la végétation, en particulier sur les zones de falaises difficilement accessibles comme les falaises du fort de Charlemont.

  • © A. Lescouet / ONF

    Les Bleus du Maine en renfort

    Le 01/10/2015

    Afin d’entretenir les pelouses calcaires et de préserver la faune et la flore caractéristiques de la réserve, 28 brebis ont parcouru les pelouses du Mont de Fromelennes du 30 juillet au 15 septembre. Les « Bleu du Maine » ont entretenu 2 hectares de pelouses sèches. Le travail ne manque pas sur ce site puisqu’on observe depuis les années 1960 une augmentation importante de la surface occupée par les boisements au détriment des milieux ouverts. L’abandon d’anciennes pratiques agricoles en est la principale cause.

  • © L. Ferry

    Découverte d'un nouveau champignon

    Le 25/09/2015

    La sortie champignons de septembre dernier dans les bois communaux de Rancennes a permis aux mycologues de la Société d'Histoire Naturelle des Ardennes de découvrir une nouvelle espèce sur la réserve : l'Agaric auguste ou Agaric impérial. Ce champignon des bois résineux n’avait été recensé qu’une fois dans les Ardennes aux environs de Stonne en 1990. Longtemps réputé comme étant comestible, il contient en fait des dérivés de l’hydrazine fortement cancérigènes.

  • Hespérie du Brome © T. Arbault

    Les papillons de jour sous surveillance

    Le 31/08/2015

    Les sites de la Roche à Wagne et des Rochers d’Aviette-et-Maurière ont été proposés au niveau national pour faire partie d’un suivi des communautés de papillons de jour liés aux pelouses sèches. Les papillons sont de bons indicateurs de la diversité et de l’état de santé des milieux agropastoraux comme les pelouses sèches. Ce suivi est réalisé sur deux à trois années consécutives car les communautés d’insectes peuvent varier d’une année sur l’autre, notamment en raison des aléas climatiques.