Dégradations dans la Réserve

20 Décembre 2018

Fouilles sauvages, un impact pour le milieu

Cet été, le site du Bois-le-Duc a fait l’objet de fouilles illégales. Le sol a été creusé pour prélever de la fluorine.

 

 

 

 

 

 

 

Les fouilles et le prélèvement de fossiles et minéraux sont interdits dans la Réserve. Ces actions ont perturbé non seulement le milieu forestier, le sol et le sous-sol mais également les anciennes galeries souterraines où vivent de nombreuses chauves-souris.

 

Photo des fouilles

Si les gestionnaires et l’association minéralogique et paléontologique de Bogny-sur-Meuse (AMPB) n'avaient pas rebouché rapidement ces excavations, les chauves-souris auraient été exposées au froid et autres intempéries. Un grand merci aux bénévoles de l'AMPB !

Photo des fouilles après avoir été rebouchées

 

A lire également

  • Michel CORROY

    Animation Nuit de la chauve-souris

    Le 04/09/2019

    Samedi dernier, 14 personnes sont venues découvrir l'univers fascinant des chauves-souris.

    Après une présentation en salle du mode de vie de ces mammifères volants et des menaces qui pèsent sur eux, les participants ont pu voir et écouter ces belles de nuit sur le terrain.

  • V.Graitson-Schmitt/CENCA

    Tournée de surveillance

    Le 21/08/2019

    Depuis plusieurs mois, de nombreuses dégradations ont été remarquées par les gestionnaires de la réserve : détritus en tout genre, présence de chiens, traces de feux, de bivouac, traces de passages hors des sentiers autorisés, traces de pneumatiques sur les pelouses calcaires...