Dégradations dans la Réserve

20 Décembre 2018

Fouilles sauvages, un impact pour le milieu

Cet été, le site du Bois-le-Duc a fait l’objet de fouilles illégales. Le sol a été creusé pour prélever de la fluorine.

 

 

 

 

 

 

 

Les fouilles et le prélèvement de fossiles et minéraux sont interdits dans la Réserve. Ces actions ont perturbé non seulement le milieu forestier, le sol et le sous-sol mais également les anciennes galeries souterraines où vivent de nombreuses chauves-souris.

 

Photo des fouilles

Si les gestionnaires et l’association minéralogique et paléontologique de Bogny-sur-Meuse (AMPB) n'avaient pas rebouché rapidement ces excavations, les chauves-souris auraient été exposées au froid et autres intempéries. Un grand merci aux bénévoles de l'AMPB !

Photo des fouilles après avoir été rebouchées

 

Site naturel : 
la Réserve Naturelle Nationale de la Pointe de Givet

A lire également

  • Flambé © N. Hélitas

    Les papillons de jour

    Le 21/12/2018
    50 espèces recensées

    L’inventaire des papillons dans la réserve naturelle dresse un constat positif : la moitié des espèces du département est présente.

    Au cours d’inventaires réalisés sur les secteurs de pelouse durant 8 jours entre mai et août 2018, 50 espèces de papillons de jour ont été recensées. Parmi lesquelles, 8 espèces rares dont 2 sont facilement observables sur la réserve : le Gazé et le Flambé.

  • Pic noir © F. Croset

    Inventaire des oiseaux

    Le 21/12/2018
    Les espèces forestières dominent

    Entre début avril et fin juin, un inventaire des oiseaux a été mené sur les dix sites de la Réserve. 43 espèces d’oiseaux nicheurs dont la majorité est liée aux milieux forestiers ont été recensées.

    Parallèlement à cet inventaire, le Grand-duc d’Europe et l’Alouette lulu ont fait l’objet d’un suivi spécifique, afin d’étudier l’évolution de leur population (nombre de couples, secteurs fréquentés…), et ajuster si besoin, les opérations de gestion mises en œuvre.