Le Mont d'Haurs, une fréquentation en hausse

20 Décembre 2018

 

  Cette année, près de 8 000 personnes ont visité le Mont d'Haurs, soit une hausse de 33% de la fréquentation.

  Du mois de mai et jusqu'à la mi-octobre, il était possible de rencontrer le service civique travaillant pour le Conservatoire d’espaces naturels qui effectuait du maraudage sur le site du Mont d'Haurs.

  Il répondait aux questions tout en sensibilisant à l'intérêt de la Réserve Naturelle Nationale.

 

 

Au travers d'échanges avec les visiteurs et de ses tournées sur le site, il nous livre ses impressions :

  • Beaucoup de déchets, particulièrement avant la Tour Grégoire (canettes, boites de conserve, …)

  • Le Mont d'Haurs est fréquenté par des touristes étrangers, que ce soit allemands, anglais, néerlandais… Heureusement, le Conservatoire d’espaces naturels a prévu de la documentation en néerlandais permettant de fournir des informations aisément aux Belges (qui s'avèrent être nombreux)

  • Des personnes empruntent les souterrains (Géocaching, exploration, …), ce qui est interdit en dehors des balades prévues.

  • Quelques personnes promènent leurs chiens, ce qui n’est pas autorisé. Mais tous ceux qui ont été aperçus et avec lesquels un dialogue a pu s'engager se sont montrés très compréhensifs.

  • Les habitants du secteur ne savent pas forcément qu'ils se baladent dans une Réserve naturelle.

  • Des personnes venant d'autres régions de France dans le but de visiter la Réserve et découvrir ses richesses.

  • Enfin, quel plaisir de voir et d'engager la conversation avec des familles venues se balader et montrant de l'intérêt pour le site !

Site naturel : 
la Réserve Naturelle Nationale de la Pointe de Givet

A lire également

  • V.Graitson-Schmitt /CENCA

    Pâturage printannier et insertion professionnelle

    Le 26/03/2019
    Les brebis et les chèvres sont arrivées en même temps que le printemps sur la Réserve Naturelle Nationale de la Pointe de Givet (08).Depuis la semaine dernière, 15 moutons de race rustique "Roux ardennais" et 8 chèvres de Lorraine ont commencé leur travail sur la pelouse calcaire très pentue du Terne des Marteaux à Fromelennes.Ces animaux de races rustiques sont réputés pour être de bons débroussailleurs.
  • V.Graitson-Schmitt / CENCA

    Premier chantier nature de l'année

    Le 07/03/2019

    La semaine dernière, les étudiants (1ère année) du BTS Gestion et Protection de la Nature du Lycée du Balcon des Ardennes à Saint-Laurent ont réalisé un important chantier nature sur la Roche à Wagne dans la Réserve Naturelle Nationale de la Pointe de GIvet (08).